Naissance de Nocturne :
Un remake de Frankenstein




Voici la page de la création de ma poupée à joints sphériques (ball jointed doll).
Origines : J'ai découvert les BJD fin avril 2009, totalement par hasard, en surfant sur le net. Voir ce lien pour ceux qui ne connaissent pas :
http://thedollabo.kiubi-web.com/-BJD---Comment-ca-marche--.html
Elles m'ont immédiatement plu par leur look unique, très manga, leur capacité de prendre toutes les positions, et surtout les possibilités
quasiment infinies de personnalisation. Voir ici, mon spécimen préféré sur le site Melancholy kitties : http://www.melancholykitties.com/47.html
Ces poupées sont véritablement des supports pour la créativité de leur propriétaire, qui décide de la couleur de leurs yeux, de la couleur
de leurs cheveux, de leur coiffure, de leur maquillage, et réalise leurs vêtements, leurs accessoires. Elles ont cet agréable côté glauque,
mi anges séduisants, mi créatures de Frankenstein, qui me plait bien.
J'ai visité de nombreux sites, me renseignant sur ces charmantes créatures, comparant les modèles. Mais le prix m'a tout de suite arrêtée.
En effet, comme les poupées sont grandes, souvent 60 centimètres, qu'elles sont faites dans une résine très chère et qu'elles sont produites
en peu d'exemplaires, elles coûtent autour de 400 euros, 450 si on rajoute la perruque et les yeux. Même topo pour leurs vêtements, qui sont
plus chers que les miens !
J'ai donc commencé à chercher des informations pour en fabriquer une. Je suis très vite tombée sur le forum Matériel Céleste, où plusieurs
personnes parlent de leurs créations de poupées et donnent des infos sur leur structure, qui est loin d'être simple. La révélation a eu lieu
avec le sujet de Lilico, sur sa poupée Drache, réalisée en papier mâché. Voir le topic ici :
http://materielceleste.forumactif.com/creation-f4/bjd-en-papier-mache-drache-presentation-officielle-page8-t3425.htm
J'ai donc décidé de me lancer dans la réalisation d'une BJD.


Réflexion
Temps passé : une dizaine d'heures
Budget : 0 euro

Je me suis donnée quinze jours pour me renseigner sur les styles de visages et de corps, le fonctionnement des articulations, et pour réfléchir
à l'apparence de ma poupée. J'ai aussi cherché des tutoriels expliquant comment faire soi-même des perruques et des yeux.
Nocturne sera un modèle de taille tiny, 26 cm de haut. Ses membres ressembleront à ceux d'une minifée avec une tête et un buste différent.
Elle aura plus de poitrine et des hanches plus larges. Elle aura un look de gothic lolita.


Matériel
Temps passé : une heure
Budget : 10 euros
Je me suis procuré de la pâte à bois (mon matériau de base), des pailles normales et fines pour mettre au coeur des membres et un ébauchoir pour sculpter.
J'ai aussi pris du papier journal pour protéger le plan de travail, du papier de verre fin et un bout de polystyrène de récupération pour le coeur du torse.


Plans
Temps passé : quatre heures
Budget : 0 euros

Ensuite, m'armant de ma fidèle tablette graphique, j'ai dessiné un plan à échelle de ma poupette, de face et de profil, en m'inspirant fortement
de plusieurs poupées existantes.

plan

Comme les articulations sont très complexes pour mes pauvres neurones, j'ai fait tout pareil que Lilico, sur son blog.


Sculpture de la tête
Temps passé : 11h45
Budget : 1.60 euros

J'ai commencé le modelage par la tête parce que ça me paraissait le plus difficile. Donc, si j'y arrivais pas, autant ne pas perdre du temps en
ayant fait d'abord les membres. J'ai fait une boule de polystyrène que j'ai enveloppée dans du cellophane.

boule de polystyrene

J'ai recouvert d'une couche de pâte à bois. Ce matériau est sympa car il est bon marché, il sèche à l'air, il est solide et assez fin. De plus,
il va assez bien à poncer et on peut faire des rajouts simplement en remouillant la zone que l'on veut retoucher. Quand je fais un bout, je
rajoute un peu de pâte, puis je ponce et ainsi de suite. Mais la pâte est collante et a une drôle d'odeur.
J'ai vraiment galéré parce que je ne sais pas sculpter. J'ai percé les yeux au couteau de maquettiste et j'ai lissé avec le bout d'un crayon de bois.
On aurait dit une tête de Roswell !

ebauche de tete

J'ai mis une bille pour le trou du cou puis j'ai percé. A mi-séchage, j'ai trépané la pauvre bête après avoir dessiné des repères.
Pour le visage, j'ai utilisé ces tutos :
http://www.etendardoccitan.org/Articles/sculp-tete.htm
http://www.lewisgoldsteinartanddesign.com/DollTutorialFS.htm
Le nez et la bouche sont si petits que j'ai du les modeler avec le bout d'une aiguille ! J'ai fait les oreilles (j'ai regardé la BD Gaston
Lagaffe pour les circonvolutions) et j'ai fait des paupières pour rétrécir les yeux qui étaient vraiment énormes.
Plusieurs fois, j'ai rectifié la symétrie.

tete


tete


tete

Bilan : la face est trop plate de profil, le menton sort trop et les paupières ne sont pas terribles. Et puis, il faut que je la ponce.
Et le pourtour des yeux est très épais. Je ne sais pas comment les cabochons vont rentrer...
Mais pour un premier essai, je ne suis pas mécontente.
Par la suite, je retouche la tête selon les remarques de Gaël, Niels et khaarmila. Je lisse les joues pour gommer le relief des pommettes,
je crée un semblant de mâchoire des deux côtés. Je retouche également les paupières pour les lisser et l'arête du nez. C'est un peu mieux. J'arrondis
un peu le crâne en passant.

tete


Sculpture du torse
Temps passé : 15h00
Budget : 1.40 euros

J'ai acheté des perles en bois de la bonne taille pour marquer les creux où s'insèreront les articulations. Comme le torse doit être creux, j'ai
découpé une forme en polystyrène pour servir de support. Le polystyrène sera retiré après sculpture.

corps

J'ai recouvert la forme de base d'une couche de pâte à bois. J'ai veillé à ménager les cinq ouvertures pour les membres et la tête. A mi-séchage, j'ai
dessiné des repères et j'ai découpé le torse en deux.

corps

Je me suis attaquée à la partie haute du torse. J'ai percé le polystyrène au niveau du cou et des bras. J'ai créé un moule en forme de boule pour
la future épaule. J'ai ajouté de l'épaisseur de pâte sur le cou et le torse.

corps

J'ai rajouté un bout de pâte entre les jambes pour commencer le bassin. Avec l'aide de ma grosse perle, j'ai formé la cavité dans laquelle s'insèrera
l'articulation de la jambe. J'ai fait pareil de l'autre côté. Pour l'instant, le torse ne ressemblait à rien.
Après séchage, j'ai posé de la pâte sur la hanche droite et j'ai créé un arrondi. J'ai fait pareil de l'autre côté. J'ai élargi un peu la taille.
Pour le ventre, j'ai créé un relief sur la partie centrale de l'avant du bassin, jusqu'au pubis. Pas facile du tout... J'ai fais un ptit nombril.
A chaque étape, j'ai regardé pas mal de photos de BJD pour comprendre comment sont les reliefs. Et j'ai aussi lu des topics de création de poupées.
J'ai commencé les fesses en posant deux boules de pâte aplaties. J'ai lissé côté taille et côté hanches. J'ai dessiné la raie des fesses et un
arrondi en forme de V pour le dessus. J'ai bien galéré ! Le résultat n'est pas terrible mais au moins, ça ressemble à un postérieur.
Les fesses me paraissent trop proéminentes de profil mais de face (enfin de dos) ça va. A ce stade, j'ai commencé les jambes en parallèle pour pouvoir
avancer plus vite, malgré les temps de séchage.
Mon copain a acheté une mini perceuse/ponceuse trop bien ! Ca aide pour former les articulations en creux et corriger les reliefs.

corps

J'ai modelé une épaule puis l'autre. Après séchage, j'ai creusé l'articulation de l'épaule et poncé. J'ai découpé une longueur de cou et poncé pour
arrondir. En utilisant mon moule sphérique, j'ai formé l'articulation du cou. A l'arrière, j'ai rajouté un peu d'omoplate.
Pour former l'articulation entre les deux bouts du torse, j'ai commencé par creuser le haut en arrondi avec la ponceuse électrique. Puis, j'ai rajouté
de la pâte sur la partie basse et j'ai créé un truc arrondi qui rentrera dans la partie haute. J'ai retouché plusieurs fois, soit en ponçant soit
en rajoutant de la pâte.
Je me suis ensuite attaquée à une partie très difficile : la poitrine. J'ai regardé des photos de BJD pour voir à quel niveau du torse la poser et
quelle forme lui donner. Le corps Unoa Quluts Sist a ma préférence pour ce qui est de la poitrine.
J'ai mis en place deux petites boules de pâte aplaties. J'ai essayé d'avoir un résultat convenable de face et de profil.
Le volume des seins est incroyablement complexe et si ce n'est pas bon, ça ne ressemble pas à des seins, agl !
J'ai essayé de corriger la symétrie et d'obtenir un joli triangle entre les hauts des seins. Le but est que ça fasse sexy quand elle portera un
décolleté. Après plusieurs retouches, c'est déjà beaucoup mieux, même s'il reste des trucs à corriger.
Après séchage, j'arrondis les pointes des deux seins, je corrige deux petites fissures et je remets un peu de matière sur l'extérieur du sein droit
pour rendre les deux boobs un peu plus symétriques.

corps


corps

Je remets un peu de pâte entre les deux seins des deux côtés pour arrondir et réduire l'écart. Je dessine des repères et je mets deux petits tétons. Sexy !
Puis, je forme les clavicules et le petit creux sous le cou. Je retouche une paire de fois.
Je retouche le bassin pour rendre plus symétriques les cavités des hanches. Je lisse aussi le ventre et la raie des fesses. J'allonge le cou sur le
conseil de Nekochan, j'arrondis les fesses sur celui de Gaël, je retouche la courbe du sein droit sur celui de Niels.
Bilan : les seins sont sans conteste une des parties les plus réussies sur cette poupée...

corps


Sculpture des jambes
Temps passé : 10h30
Budget : 0 euros
J'ai commencé par créer un moule creux de mes billes et perles. Je m'en servirai pour mouler les boules des articulations de la hanche et du genou.

jambes

J'ai fait deux gros jambons grossiers autour d'une paille pour les cuisses et deux plus petits jambons autour d'une mini-paille pour les mollets.
J'ai moulé l'articulation de la hanche. Je l'ai collée sur la cuisse et je l'ai percée. Une fois sec, je perce les deux fentes pour le passage
des élastiques.

jambes


jambes

Par étapes successives, j'ai formé le volume de la cuisse, en rajoutant de la pâte ou en ponçant. A chaque fois, j'ai bien lissé à l'eau.
Ensuite, j'ai fait la partie creuse de l'articulation du genoux ou de la cheville en mettant de la pâte autour d'une perle.
Après séchage, j'ai découpé un arrondi à l'arrière de la cuisse, pour que le genoux puisse plier.
J'ai globalement fait pareil pour le mollet mais en utilisant un jeu de perles plus petites comme gabarit. Le volume du mollet est compliqué
et je voudrais que ma popupette ait de jolies gambettes, bien galbées.

jambes


jambes

J'ai retouché plein de fois les articulations. Ce n'est pas très pratique de les faire en pâte. La prochaine fois, je pense que j'utiliserai
des perles directement comme articulations, que je percerai à la perceuse électrique et que je collerai sur les membres.
Les mollets sont corrects mais les cuisses ne sont pas du tout symétriques, malgrés mes efforts.
J'ai testé avec des élastiques. Elle tient assise mais elle n'est pas très souple et les genoux tournent tous seuls sur leur axe. Embétant...


Sculpture des bras
Temps passé : 6h00
Budget : 0 euros

J'ai formé chaque bras en mettant une couche de pâte autour d'une mini-paille. J'ai laissé sécher puis j'ai rajouté de la pâte pour épaissir.
J'ai moulé deux demi-boules dans mon moule à genoux, que j'ai percées. Une fois sèches, je les ai collées en biais comme j'ai pu sur les
segments en mettant un bout de pâte autour et en faisant tenir avec un trombone passé dans les trous.
J'ai corrigé plusieurs fois mais je ne suis pas arrivée pas à obtenir une forme qui me plaise.
A la ponceuse à disque, j'ai fais une fente sur les épaules pour le jeu de l'articulation. J'ai créé l'articulation du coude autour de deux
petites perles.
J'ai fait un moule tout petit pour les poignets et les chevilles. J'ai découpé un arrondi dans les coudes pour permettre aux bras de plier.
Autour de deux segments de paille fine, j'ai préparé les deux avant-bras. Je les ai faits fins en espérant qu'ils ne casseront pas. Je les ai
épaissis un peu en haut. J'ai moulé deux petites boules percées pour les articulations et je les ai collées. J'ai lissé avec de la pâte. J'ai
percé une fente sur les deux avant-bras à la ponceuse. Les poignets sont si fins que je ne sais pas comment je vais faire tenir les mains...

bras


bras


bras

Bilan : les coudes ne plient pas des masses. Il faudrait une double articulation.


Sculpture des pieds
Temps passé : 4h00
Budget : 0 euros

J'ai utilisé le tuto suivant :
http://members.home.nl/m.spijkers/faerie-en.htm > tutorials > Feet
J'ai fait les deux pieds en même temps pour qu'ils soient bien pareils. J'ai comparé sans arrêt la longueur et la largeur des pieds avec mes
dessins préparatoires. Que c'est petit ! Ca va être chaud pour faire les orteils.
Une fois sec, j'ai poncé les défauts, j'ai remis de la pâte par ci par là. J'ai poncé une des chevilles pour avoir la même longueur des deux
côtés. J'ai mis deux bouts de pâte de chaque côté sur la plante des pieds pour obtenir les reliefs de l'avant et du talon.
J'ai moulé deux demi-boules que j'ai collées pour les articulations. Ensuite, j'ai mis un peu de pâte sur chaque pied pour faire le relief de
la cheville. J'ai meulé une fente pour l'articulation.

pieds

Restait à percer et à mettre la tige mais j'appréhendais car la pièce est vraiment fine. J'ai fait un trou en travers des chevilles avec la
perceuse. L'une a cassé et j'ai du la consolider. J'ai mis en place une tige faite d'un bout de trombone et j'ai colmaté.


Sculpture des mains
Temps passé : 3h15
Budget : 0 euros

J'ai utilise le tuto http://members.home.nl/m.spijkers/faerie-en.htm tutorials Hands
mais en modifiant pas mal de trucs car mes mains sont trop petites. J'ai fait un rectangle de pâte arrondi et j'ai coupé quatre doigts.
Je les ai arrondis et ajustés à la bonne longueur. J'ai greffé un pouce comme j'ai pu. J'ai un peu plié la main pour lui donner une position
naturelle et j'ai inséré un bout de trombone pour l'élastique. Pas facile du tout à faire car c'est très fin et fragile. Une fois sec, j'ai
ajouté de la pâte à la base du pouce. Je ne suis pas super satisfaite du résultat mais j'ai pas pu faire mieux. J'ai fait les mains un peu
plus petites que nature pour qu'on remarque moins qu'elles sont imparfaites. La main peut tourner sur son axe mais pas plier sur le poignet avec
l'articulation que j'ai faite. La deuxième, j'ai fait pareil mais j'ai plus galéré car un doigt s'est cassé au modelage. J'ai mis la main dans
une position différente. Impossible de lisser mieux sans casser les autres doigts...

mains

A ce stade, je l'ai assemblée pour voir ce que ça donnait.

poupee

Ponçage des pièces
Temps passé : 1h00
Budget : 0 euros

Ensuite, j'ai tout poncé au papier de verre fin. Ça m'a pris une heure. J'ai essayé d'enlever les défauts, les aspérités et les
petits coups d'ongles. Pas facile car il ne faut pas gommer les détails, spécialement sur la tête.

Peinture corps et visage
Temps passé : 12h00
Budget : 12 euros
Ensuite, j'ai bombé toutes les pièces, ce qui m'a pris environ 4h00.
J'ai fait l'acquisition d'une bombe de Tamiya à 12 euros. J'ai fait un test sur une pièce. Comme les indications d'emploi sont en japonais,
je ne sais rien du produit. Le bilan est assez négatif. La peinture n'est pas couvrante, elle n'est pas mate comme promis par le vendeur mais
légèrement nacrée. Elle répand une atroce odeur de chimique. Elle sèche assez vite sauf aux endroits où la couche est plus épaisse. La surface
vaporisée est inégale, tantôt la couche est trop fine, tantôt elle est trop épaisse et dégouline. La peinture fait des petites bulles. J'ai été
obligée de lisser avec le doigt pour répartir le produit et enlever le plus gros des bulles. Il faut plein de couches et plein de retouches pour
avoir une pièce à peu près propre. Vu le prix que j'ai payé la bombe, je l'ai utilisée quand même. J'espère qu'au moins elle va tenir aussi bien
qu'on me l'a annoncé au magasin. Elle est chiante à nettoyer en plus. Elle ne part qu'au dissolvant à ongles.

poupee

Pour l'ombrage corps, j'ai opté pour du rose car j'avais peur que le bleu ne donne un rendu trop froid. J'ai utilisé mes peintures Citadel,
du blanc, de la couleur chair elfique et du retardateur Prince August. Le retardateur est un produit véritablement magique qui sert à ralentir
le séchage de la peinture. On peut ainsi travailler la couleur, retoucher et en mettre une goutte seulement sur sa palette sans qu'elle cristallise illico.
Je me suis fiée au tuto suivant pour savoir où poser la couleur : http://www.forourdolls.com/guide/blush/blush.htm
Après séchage, j'ai assombri certaines zones comme les espaces entre les orteils et l'intérieur des narines et des oreilles avec un mélange de
rose et de marron. J'ai aussi retouché les tétons.

peinture

Avec un pinceau fin et de la peinture noire pure, j'ai dessiné un à un les ongles des mains et des pieds.

peinture

Pour le maquillage, je me suis armée d'un pinceau fin, de peinture rouge, noire, marron foncé et de retardateur de séchage. J'ai fait un mélange
pour obtenir un rouge sombre et j'ai peint la bouche. Après séchage, j'ai fait deux trois retouches et j'ai ajouté une touche de rouge pur sur les volumes.
Pour les yeux, j'ai d'abord passé une ombre à paupière obtenue avec du noir, du blanc et du retardateur de séchage. Je voulais faire une estompe sur
les bords mais impossible tant la surface de la peau est irrégulière. J'ai ombré la paupière supérieure et un peu le dessous de l'oil. J'y ai passé
du temps pour que ce soit symétrique. Puis, j'ai tracé les cils du bas en noir, des deux côtés. Enfin, j'ai peint un épais trait d'eye-liner.
Une fois la tête sèche, j'ai dessiné les sourcils avec un porte-mine. J'ai fait plusieurs essais pour la forme et la symétrie. Puis, j'ai peint des
petits traits en biais le long de mon guide avec un mélange de noir et de blanc. Je n'ai pas fait les sourcils trop épais ou trop nets car ma poupette
sera amenée à changer de perruque et je ne veux pas que ça jure.
Bilan : Voilà la tête terminée et elle a vraiment plus de personnalité je trouve ! Je rattrappe un peu en peinture ce que j'ai loupé en sculpture.

peinture

Montage du corps
Temps passé : 2h00
Budget : 3.70 euros

Je me suis bricolé un outil en trombone pour tirer l'élastique dans les pièces. Comme je n'ai aucune idée de la longueur d'élastique qu'il faut,
j'ai passé l'élastique sans le nouer et je l'ai noué à la sortie du cou. Constatation, l'articulation de la taille ne tient pas en place quand je la
cambre en avant et en arrière ou sur les côtés. Elle n'est pas du tout fonctionnelle. On voit que son genou droit est pas top. Il ne tient pas tendu. A retoucher.
Autre problème, l'élastique en 4mm que j'ai pris ne passe pas en double dans les bras. J'en ai racheté un plus fin mais il me semblait trop fin donc
j'ai pris trois brins que j'ai tressés. Je l'ai passé d'un poignet vers l'autre. J'ai noué au niveau du coude mais on voit un peu le noeud, grrr !
Je la trouve pas si moche bien qu'elle soit pleine de défauts.

corps

Réalisation des yeux
Temps passé : 14h30
Budget : 12.25 euros

Cela a été une grosse galère. J'ai acheté plein de trucs et fait plein d'essais.
J'ai suivi les techniques indiquées ici :
http://materielceleste.forumactif.com/divers-f18/creer-des-yeux-t8557.htm .
Les cabochons ont été très difficiles à trouver, même si j'habite une grande ville. Il n'y avait pas de Tulip mais des trucs à coller sur des vêtements.
J'ai d'abord pris des 10mm mais cela ne convenait pas car, la largeur totale des ouvertures des yeux étant de 11 mm, 10 mm faisaient trop. J'en ai
trouvé deux autres en 6mm qui étaient mieux. Le hic est qu'il y avait plusieurs couches de matériaux collées sur le côté plat... Je me suis donc escrimée
à les retirer.
Il y avait d'abord une feuille de plastique que j'ai dû enlever avec un couteau de maquettiste. Plus, je suis tombée sur une pellicule noire que j'ai
dissoute avec du dissolvant à vernis à ongle. En dessous, il y avait encore une couche qui ressemblait à de l'alu. Impossible de dissoudre celle-ci. J'ai
donc dû la gratter au cutter et la poncer au papier de verre. Non seulement, c'était long mais mes cabochons étaient tout rayés ! Et il est resté un petit
bout d'alu sur l'un d'entre eux, impossible à retirer. J'ai appliqué l'astuce trouvée sur Matériel céleste, de passer une couche de vernis transparent pour
atténuer les rayures. Pfiou !!
Par la suite, j'ai appris par hasard que les cabochons étaient des objets utilisés pour faire du scrapbooking et que ça se nommait Perles de pluie. Du coup,
j'en ai acheté une pochette. Certains sont mal moulés ou contiennent des bulles mais ils n'ont pas de couche bizarre au dos. Par contre, ils sont un peu
trop grands. Je reste sur ceux que j'ai décapés.
J'ai acheté des faux-cils pour humain, présentés en petites touffes, pour plus tard.
J'ai fait des essais d'insertion des cabochons dans la tête et j'ai constaté que le bord des yeux était très épais. Les yeux avaient l'air très enfoncés.
Du coup, j'ai été obligée de poncer l'intérieur des yeux avec mille précautions et de faire des retouches peinture car j'avais ruiné mon make-up.
J'ai acheté de la patafix blanche, qui servira à fixer les yeux dans la tête. En passant j'ai fait des tests en mettant directement la pupille sur de
la patafix blanche mais ce n'était pas bon car toute les poussières de la pièce venaient immédiatement se coller dessus !
J'ai donc fait une boule de pâte à bois et j'ai déposé un cabochon dessus en l'enfonçant légèrement puis je l'ai mise par l'intérieur de la tête.
Le résultat n'était pas terrible. J'ai laissé sécher. Une fois sec, arg, la pâte s'était rétractée et on ne pouvait plus insérer le cabochon.
J'ai retenté plusieurs fois en laissant le cabochon en place pendant le séchage, jusqu'à obtention d'un truc potable que j'ai retouché plein de fois.
Je voulais que le cabochon soit en partie recouvert mais qu'on puisse quand même le retirer pour plus tard changer la couleur des yeux.

yeux

J'ai passé deux couches de peinture blanche.
Je me suis ensuite attaquée au dessin de l'oeil. J'ai utilisé les dessins aimablement fournis par Victoria ici
http://materielceleste.forumactif.com/divers-f18/creer-des-yeux-t8557-105.htm .
Ils sont beaux et il y a un choix de couleurs parfait. J'en ai imprimé plusieurs de diverses tailles pour faire des essais, d'abord en
noir et blanc. J'ai un peu rétréci l'iris. J'en ai imprimé plusieurs paires, sur une imprimante de salon et sur une imprimante Photostation. J'ai
repassé l'iris à la peinture noire pour l'intensifier.
Celui sur papier photo était un peu flou tandis que celui sur papier normal, on voyait les points de la trame. J'ai opté pour le deuxième.
J'ai découpé et mis en place les pupilles et inséré précautionneusement les cabochons. J'ai inséré les yeux dans la tête. Ils n'étaient pas symétriques
et l'oil gauche présentait des défauts de sculpture. J'ai retouché, reponcé et repeint. Problème pour les fixer dans la tête car, même en mettant deux
tonnes de patafix, les yeux bougeaient légèrement.

yeux


yeux

Conclusion : de face, le résultat n'est pas trop mal bien que pâle mais de trois quart, on ne voit déjà plus la couleur. Et les petites traces de
métal que je n'avais pas réussi à retirer de l'un des cabochons sont malheureusement bien visibles. Finalement, je me dis que je n'aurais peut-être pas
dû percer les yeux et je les aurais peints.

Comme j'ai vu qu'il y avait un défaut dans l'oeil droit sur la photo en gros plan, je démonte et fais une nouvelle retouche avant de repeindre en blanc.
J'ai trouvé comment fixer mieux les yeux dans la tête, en mettant de la patafix sur le bord, à la limite de la zone visible et en pressant bien.
Je commence à fixer des cils. Je détache une petite touffe que je fixe au bord supérieur de l'oeil, sur l'extérieur, avec du vernis à ongle incolore.
J'étale le vernis avec un cure dent et je manipule les cils avec une pince à épiler. Il me faudra trois touffes de chaque côté et il faudra que je les
recoupe. Je galère comme d'habitude car le vernis met longtemps à prendre et je dois tenir les cils en place sans bouger au moins trois minutes chacun.
Chaque touffe se décolle plusieurs fois pendant l'opération. Ensuite, je fixe à l'intérieur de la tête le bout qui dépasse. Une fois tous les cils finalement
collés, je les taille, plus court vers le bord interne des yeux. Le résultat n'est pas top. Les cils vont un peu dans tous les sens et certains se sont abîmés
dans l'opération. Et puis, le vernis a rendu les paupières toutes brillantes. Mais c'est fait !

cils

Réalisation des cheveux
Temps passé : 8h00
Budget : 4.40 euros
J'ai acheté une mèche de cheveux synthétiques attachés en queue de cheval. Je n'ai pas trouvé de mèche à tisser à prix abordable. Je vais donc fabriquer
moi-même mes mèches avec le tuto youtube ci-après :
http://www.youtube.com/watch?v=9-UTrGx6pso
Pas fastoche ce tuto. Avec les fils à pêche trop tendus, on ne peut pas manoeuvrer les cheveux, pas assez tendus, tout s'emmêle. Je parviens quand même à
obtenir à peu près ce que je veux.

cheveux

Par contre, aucune idée de quelle quantité de cheveux il faut ni de la longueur que je vais laisser.
Après avoir réfléchi à plusieurs possibilités, je décide de tenter de faire un head cap pour fixer les cheveux dessus. Je récupère un bout de t shirt blanc
que j'avais mis aux chiffons. Il est fin et un peu élastique ; ça devrait convenir. Puis, je relève la forme de la tête de la poupée avec des bouts de papier
qui me serviront de patron. Je coupe et couds le tissu. Pas concluant du tout. Ca ne tient pas car la surface couverte est inférieure à la moitié du crâne. Il
faudrait limite passer un élastique sous le menton mais ça se verrait. Du point de vue de la disposition des cheveux sur le crâne, j'hésite entre une spirale et
une raie au milieu. De plus, la longueur de la bande de cheveux n'est pas énorme. Je fabrique une forme de la taille de la tête en bourrant du tissu blanc avec
de la bourre à coussin et j'épingle les cheveux dessus de plusieurs façons pour voir ce que ça donne. Pas terrible car malgré le volume des cheveux, excessif
pour être réaliste, on voit le tissu entre les mèches. Je me demande ce que ça va donner sur la poupée. J'enlève tout et je réalise un petit rond en tissu
blanc pour servir de support à la couture de la mèche. Puis, je m'attèle à la couture. Chiant car les cheveux s'emmêlent avec le fil à coudre. Et je ne sais
pas quoi faire des bouts de fil à pêche aux deux extrémités. Si je les laisse trop longs, on va les voir, si je les coupe trop court, les cheveux risquent de
se défaire. Une fois arrivée à la moitié, je constate que ça ne va pas du tout. On va voir le crâne entre les cheveux, on va voir les nouds qui font tenir les
cheveux et en plus, les cheveux restent en petites mèches qui ne font pas naturel du tout. J'abandonne cette idée et je recommence à réfléchir.

Je pars sur l'idée d'un headcap en pâte à bois où les cheveux seraient collés à la glue. J'emballe la tête dans du film alimentaire pour la protéger pendant
les opérations. Puis, j'étale un bout de pâte très très fin, moins d'un mm, sur un bout de film alimentaire. Je mets ça sur le crâne et j'ajuste bien serré.
Une fois sec, je découpe pour avoir des bords réguliers et au dessus des oreilles. Je passe deux couches de peinture blanche sur l'extérieur. C'est bien fin
et ça tient bien. C'est un peu souple mais assez solide, comme du carton.

cheveux


cheveux

Je fais un test de collage de cheveux avec de la colle blanche mais ça ne tient pas. Je prends donc de la colle Scotch extra liquide. Je mets une bande
de colle en bas du headcap. Je découpe une petite mèche de cheveux dans ce qui me restait de la mèche et je l'applique soigneusement en l'écrasant dans
la colle. Je rajoute un peu de colle au dessus pour que ça tienne mieux. Je fais pareil tout du long puis sur un autre rang en laissant sécher entre deux.
Je m'arrange pour que les cheveux tombent bien verticaux. J'en dispose sur le devant pour faire une frange. Ca marche pas mal, même si c'est long, mais je me
demande comment je vais faire la raie centrale.

cheveux

Une fois presque arrivée en haut, je place les dernières mèches face à face pour faire une raie, en mettant de la colle uniquement en dessous pour ne pas
qu'elle se voie. Du coup, ça ne tient pas super. Je rajoute quelques cheveux par ci par là là où il en manque. Je mets la perruque une fois sèche sur la
tête et je taille grossièrement la longueur et la frange. Puis, j'utilise une bouteille d'eau comme support et je fais la coupe à la perruque. J'essaie
d'avoir un résultat bien régulier et de la même longueur des deux côtés. Cela me prend un certain temps mais j'ai l'habitude de couper des cheveux vu que
je m'occupe des miens et de ceux de mon mec !
Une fois coupée, la perruque a des mèches dans tous les sens. Je la vaporise donc de deux couches de laque pour que ça tienne mieux en forme.

cheveux

Bilan : pas si mal mais des cheveux se détachent régulièrement, l'ensemble forme une chevelure trop volumineuse et encore un peu hirsute et on voit
légèrement le headcap par le dessous de la tête avec certains angles de prise de vue.

Et voilà la bête terminée !!

poupée nue


poupée nue


poupée nue


poupée nue


poupée nue

Au final, j'y ai passé 107h30 et j'ai dépensé 51.95 euros de matériel, en comptant le tissu et le ruban de ses futurs vêtements.
Je me suis bien amusée en la faisant, même si j'ai bien galéré, notamment à cause de ma totale inexpérience en sculpture et de ma méconnaissance du
fonctionnement des BJD. Je pense avoir significativement progressé en sculpture et en anatomie humaine.

Ce qui me plait chez elle :
- son visage original et ses jolis yeux,
- sa petite taille (27cm),
- ses petites mains,
- son allure générale,
- son code couleur, avec la peau bien blafarde,
- ses nénés, qui ne sont pas trop mal faits.

Ce qui ne me plait pas et qui serait à revoir si j'en faisais une autre :
- la tête trop plate de face, sans vraie mâchoire, avec le menton qui sort trop,
- le bord des yeux trop épais et courbe, sans vraie paupière,
- le maquillage trop net, pas estompé,
- l'articulation de la tête qui ne permet pas d'incliner avant-arrière ni sur les côtés, mais juste de tourner droite-gauche,
- les pièces pas symétriques,
- l'articulation du buste absolument pas fonctionnelle,
- l'articulation des poignets qui serait mieux avec une boule,
- les articulations des genoux et coudes qui ne permettent pas assez d'amplitude. Si c'était à refaire, je ferais une double articulation,
- les fesses moches,
- l'articulation de la hanche où la boule ne remonte pas assez haut, ne permettant pas assez d'amplitude,
- l'alignement des cuisses et des mollets sur un même axe, qui résulte du modelage en deux pièces. Si c'était à refaire, je ferais chaque jambe en un seul
morceau et je scierais.
- les articulations mal fichues en général. J'aurais dû procéder avec des sphères.
- les talons trop larges,
- la peinture Tamiya qui s'écaille déjà dans les zones de frottement

Je lui ai fait une robe très sage et une paire de sandales. Le tissu provient d'une layette achetée à la brocante et les sandales sont faites en balsa
et ruban. Je lui ai attaché les cheveux aussi parce qu'elle a une sacrée touffe.

poupée habillée


poupée habillée


poupée habillée

Et le détail qui tue : ne croyez pas qu'elle est nue sous sa robe :

poupée habillée




RETOUR